Retraite d’un chien médiateur ? Mamie Betty est parmi nous !

vendredi, 23 juin 2017, 20:51 | Catégorie : Chien médiateur, L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale

Share Button
Photo de Florence Kalhéo

Photo de Florence Kalhéo

Mamie Betty est parmi nous ! Est oui notre doyenne des Coeur d’Artichiens a fêté son 9ème printemps. Bon anniversaire ma belle !

Sur le terrain on me demande souvent à quel âge nos chiens prennent leur retraite ?

Du fait de l’âge de Betty, les questions autour de sa retraite commence à pointer le bout de son nez. Je me suis dis que nous devions être plusieurs à être dans ce genre de questionnement avec nos chiens médiateurs, je trouvais intéressant de partager cette réflexion avec vous.

En 2015, Betty a commencé à montrer son ennui de travailler, elle n’avait plus d’en train à sauter dans la voiture quand nous partions au travail dans les EHPAD et dans les structures qui accueillent des personnes polyhandicapées. Une fois sur place, elle n’en faisait qu’à sa tête, la bourrique !! Une manière pour elle d’exprimer sa lassitude. J’avais alors fait le choix d’arrêter son activité professionnelle. Elle a beaucoup appréciée cette pause puis au bout de 3 ou 4 mois, Madame Betty « tirait la tronche » quand elle voyait mes autres animaux partir travailler et elle rester à la maison. Mince alors ! Moi qui pensait lui faire vivre une belle retraite, voilà que Betty décidait que finalement reprendre le chemin du travail, c’était pas si désagréable que ça.

Après une longue réflexion, je ne l’ai amené que dans les établissements qu’elle aimait particulièrement mais en lui aménageant une pré-retraite adaptée à sa fatigabilité. C’est à dire, en diminuant fortement son temps de travail. Et bien depuis, devinez quoi, notre doyenne exprime une joie intense à chaque fois qu’elle arrive sur le parking de la prison de Nantes, en Psychiatrie adulte ou avec une adolescente de la protection de l’enfance. Les autres bénéficiaires elle ne veut pas entendre parler, nada ! Quel caractère cette belle Betty !

C’est donc ainsi que je lui ai aménagé une pré retraite, avec seulement des publics qu’elle aime et une fréquence de travail allégée.

La complicité avec nos chiens de travail est primordiale du début à la fin de leur vie. J’ai appris grâce à cet épisode de « gréve » de Betty qu’elle saura me faire comprendre quand le moment sera venu de rester se reposer à la maison, et vivre une retraite paisible. Il n’y a donc pas d’âge de retraite pré-défini pour nos toutous, eux seuls peuvent décider, et à nous leur humain de les écouter et les respecter.

Aurélie Vinceneux, IMA

Share Button

Un retour sur casquettes et crampons 2017

vendredi, 16 juin 2017, 9:56 | Catégorie : CAZOO et le handicap, Chien médiateur

Share Button

Chers lecteurs,

Le jeudi 8 juin, une partie de l’équipe de Coeur d’Artichien a participé à l’événement Casquettes et Crampons (pour en savoir plus vous pouvez découvrir notre article à leur sujet ICI)

Sur la journée des personnes porteuses de tout handicaps (Foyer de vie, ITEP, IME, FAM, psychiatrie adulte et enfant ect) et leur éducateur sont venues découvrir ou redécouvrir la médiation par l’animal et ce que ce que nos médiateurs poilus pouvez susciter comme réaction chez les bénéficiaires.

Aux rendez vous, nous avons rencontrés du plaisir, des  sourires, du dépassement de soi, de l’apaisement. Nous avons pu présenter notre manière de travailler aux institutions du médico-social de la région et les objectifs de travail que nous pouvions mettre en place dans le cadre de nos séances de médiation animale.

Ce fut une journée conviviale et agréable, malgré la chaleur.

Merci à toutes les personnes qui sont venues nous saluer sur notre stand ce fut un plaisir de partager ces moment avec vous, aux organisateurs de cette belle journée, aux Intervenantes de l’association et aux individus sans qui cette journée n’aurait pas été possible : Chewba, Gandhi et Caline.

w_chewba_casquette

Chewba se fait chouchouter, Casquettes et Crampons 2017

w_caline_casquette

Caline profite de gratouilles, Casquettes et Crampons 2017

Gandhi coeur d'artichien

Gandhi, le roi du jeu des gobelets, Casquettes et Crampons 2017

Share Button

Des chiens écouteurs ?

jeudi, 8 juin 2017, 16:26 | Catégorie : L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale

Share Button

chien ecouteurBonjour,

Nous avions aujourd’hui envie de vous faire découvrir une fonction des chiens, encore peu connue en France. Vous connaissez surement les chiens guides d’aveugles, les chien d’assistance Handi Chiens, les chiens médiateurs, les chiens sauveteurs de la gendarmerie, les chiens des douanes, les chiens détecteur d’explosifs ou de stupéfiants, bref le meilleur ami de l’homme n’a pas fini de nous surprendre. Mais connaissez vous les chiens écouteurs ? Nous avons trouvé cet article dans le « 20 minutes », et cela ne gache rien, ce sont des bergers australiens qui sont utilisés dans cette association 😉 Chiens qui ont une place particulière dans le coeur de notre coordinatrice et une de nos intervenante. En vous souhaitant une bonne lecture.

Pas facile de savoir qu’on sonne à la porte ou qu’une alarme à incendie résonne lorsqu’on n’entend rien. C’est en partant de ce constat que Cathy Bire et son mari Frédéric ont décidé de créer l’association les chiens du silence.

Depuis sept ans, à Escondeaux, dans les Hautes-Pyrénées ils forment des bergers australiens à l’assistance de personnes sourdes et malentendantes.

« Nous leur apprenons à toucher leur maître et à le ramener à la source du bruit. Mais aussi à les éloigner du danger quand, par exemple, dans la rue, un skate arrive par-derrière. Le chien va alors déporter son maître pour l’avertir et le déporter », explique Cathy Bire. Elle sera présente ce jeudi à Toulouse pour une démonstration à l’occasion de la journée nationale de l’audition.

Avec Golden, son berger de 13 mois, elle va montrer comment d’un simple coup de museau le chien peut débloquer une situation. Chacun de ses pensionnaires passe d’abord 16 mois en famille d’accueil avant de suivre six mois de formation au sein de l’association à apprendre les techniques de base.
En sept ans, l’association a remis gratuitement 24 chiens à des personnes venues d’un peu partout en France. S’il existe une quinzaine d’écoles de formation de chiens guide d’aveugle, celle de Cathy Bire est unique et doit faire face à un nombre important de demandes.
Aujourd’hui, il y a trois ans d’attente pour ceux qui désirent avoir un chien écouteur à leurs côtés. « Cela leur permet d’avoir plus d’indépendance, ce ne pas être obligé d’avoir un tiers avec eux, de ne pas être toujours au taquet en pensant qu’ils vont louper quelque chose », souligne Cathy Bire.
L’association, bientôt labellisée par les services de l’Etat, projette d’embaucher deux éducateurs canins pour faire face aux besoins évalués à une cinquantaine de chiens par an.

Source : http://www.20minutes.fr/toulouse/2027279-20170309-chiens-ecouteurs-guider-sourds-quotidien

Share Button

Coeur d’Artichien participera à la journée Casquettes et Crampons 2017

Share Button

FFSA-CDSA44Bonjour,

Le mois de Juin est particulièrement chargé pour notre vie associative. C’est le mois le plus chargé de l’année mais aussi le plus passionnant. En juin, on ne chôme pas chez Coeur d’Artichien. Nos 4 équipes d’intervenante font leurs séances habituelles de médiation par l’animal en sillonnant tout le département de Loire Atlantique.  S’ajoute à cela les bilans annuels à faire avec les équipes pluridisciplinaires des institutions et auprès des familles, les nouvelles structures à accueillir pour septembre ainsi qu’un événement cher à notre cœur : Casquettes et Crampons organisé par le Comité du Sport Adapté 44 le jeudi 8 juin 2017.

Qu’est ce que le comité du Sport Adapté de Loire Atlantique ? (un mot de leur président ci dessous)

Depuis 2005 , la loi fait des personnes en situation de handicap des citoyens à part entière.

Alors, ayons un autre regard sur les personnes en situation de handicap mental ou psychique , aidons les à valoriser leurs possibilités sportives et laissons les nous faire partager leur différence.

Le rôle du CDSA 44 est donc d’organiser et de développer la pratique sportive sur le département en relation avec la fédération , la ligue, le comité olympique , la DDCS ,le conseil général , la région , ainsi que les différents comités sportifs partenaires.

Faisons vivre ensemble ce beau projet de coopération et permettons à nos sportifs la pratique d’un sport de leur choix dans le plaisir sans négliger , pour ceux qui le peuvent, la compétition qu’elle soit adaptée ou pas.

Casquettes et crampons, c’est quoi ? 

L’événement a pour visée de permettre à des personnes en situation de déficience mentale ou souffrant de maladie psychique , de partager un moment de détente et de plaisir. Aussi, celui-ci sera l’occasion de découvrir des activités sportives (une trentaine), de se rendre compte de leur faisabilité et de tisser des liens entre partenaires associatifs et sportifs et familles.

Une partie des équipes de Coeur d’Artichien seront sur place toute la journée pour faire découvrir aux participants le plaisir du contact avec nos chiens, et découvrir ce qu’est la médiation par l’animale.

Share Button

Médiation animale, Quand les émotions s’en mêlent !

mercredi, 24 mai 2017, 16:10 | Catégorie : Formation Médiation Animale, Licorne et Phénix

Share Button

flyer-automnales-Licorne-et-Phenix-2017-corrige
Les Automnales 2017, voilà un colloque qu’il n’est plus utile de présenter. Si ?

Alors pour ceux qui ne connaissent pas Licorne et Phénix, c’est l’association l’Association Française pour la Médiation Animale, organise un colloque par an dans différentes régions de France. Licorne et Phénix se veut entre autre, fédératrice des intervenants en médiation animale / zoothérapeutes en France dans le cadre de la Charte des bonnes pratiques.

Cette année le thème choisi par le groupe de travail régional Bas-Normand est un thème qui fait partie de notre quotidien tant professionnel, personnel, humain qu’animal.  Les émotions !

Si vous êtes intéressés par ce thème, l’équipe organisatrice nous accueillera les 11 et 12 Novembre 2017 en Normandie à coté de Caen.

Vous retrouverez le programme et le bulletin d’inscription sur ce lien : http://www.licorne-et-phenix.org/les-automnales-2017-1112-novembre-en-normandie/

 

Share Button

Pérennisation de la médiation par l’animal à la Maison d’Arrêt pour Femmes de Nantes (44)

Share Button

chien prison coeur d'artichienBonjour à tous,

Aujourd’hui, nous venons vous annoncer une excellente nouvelle !

En effet, jusqu’à il y a quelques jours, nous ne savions pas si les ateliers de médiation par l’animal à la Maison d’Arrêt pour Femmes pourraient se poursuivre après l’été pour des raisons budgétaires.

Nous avons appris en début de semaine, que la Fondation Adrienne et Pierre Sommer allait subventionner un an d’intervention hebdomadaire.

Un grand merci à eux ! Des yeux se sont humidifiés à l’annonce de cette nouvelle transmise aujourd’hui aux détenues.  De belles histoires humanimales vont pouvoir se poursuivre grâce à vous. Les bénéfices de la présence animale vont pouvoir s’ancrer encore un peu plus au sein du milieu pénitentiaire : baisse des angoisses, plaisir de vivre parfois retrouvée, apprendre à mieux se connaitre grâce aux chiens, besoins affectifs comblés le temps de la séance, plaisir d’être en contact avec un animal…(liste non exhaustive).

C’est également une belle reconnaissance de ces 8 dernières années pour l’équipe de Coeur d’Artichien qui a travaillé dure à œuvrer pour le développement de Cœur d’Artichien et d’une médiation animale respectueuse de tout les protagonistes. 

Je vous invite à aller visiter le site internet de la fondation Sommer ICI et découvrir leur espace documentaire très riche sur la pratique de la médiation animale ICI.

fondation SommerNous n’oublions pas de remercier chaleureusement toute l’équipe de la MAF pour leur accueil. Ainsi que « croquettement » et « endivement » : Betty, Gandhi, Chewba, Caline et les cochons d’inde de l’association pour leur implication active dans l’aboutissement de ce beau projet !

Share Button

Cœur d’Artichien recrute dans la région Nantaise

jeudi, 4 mai 2017, 10:34 | Catégorie : Offres d'emploi

Share Button

CAZOO-logo-recrute_2Cœur d’Artichien recrute en Loire Atlantique

un(e) intervenant(e) en médiation animale 

Profil

Auto-entrepreneur ou activité libérale dans le domaine du médico-social

Mission

Effectuer des séances de médiation animale auprès de publics variés pour l’association Cœur d’Artichien. Rédiger un compte rendu écrit après chaque séance.

Le prestataire effectuera des séances de médiation animale pour lequel il sera missionné par l’association. Nombre d’heures variable. Le prestataire démarrera sur un temps partiel qui évoluera en fonction des demandes des institutions vers un mi-temps ou plus.

Compétences

Formation dans le domaine médico-social : Psychomotricienne, éducateur, Ergothérapeute, psychologue … (diplôme souhaité). Expérience institutionnelle souhaitée.
Connaissances animalières.
Formation en médiation animale (appréciée).

Maîtrise en informatique : saisies de données sur traitement de texte et tableur .

Qualités relationnelles : être à l’aise avec les humains en difficultés de manière générale et plus particulièrement les personnes porteuses de handicaps, personnes âgées, publics de la protection de l’enfance, handicaps socials etc.
Capacités organisationnelles avec esprit d’analyse et de synthèse.

Capacités à travailler dans un environnement pluridisciplinaire : esprit d’équipe et de communication.
Adaptabilité et créativité.

Autres critères 

Habiter sur Nantes ou ses environs.
Etre mobile : permis B et véhicule personnel obligatoire
Posséder ou accepter d’adopter des animaux dont au minimum un chien et deux rongeurs de la même espèce aptes à la pratique de la médiation animale.

Conditions de travail et rémunération     

Déplacements en institutions médico-sociales ou au domicile des bénéficiaires
Rémunération à la prestation, indemnisation des déplacements.


Pour répondre à l’offre

Envoyer CV et lettre de motivation sur cazoo44@gmail.com

Pour plus d’informations : 06 30 08 06 47

Share Button

La lecture assistée par l’animal #2

Share Button

coeur d'artichien cazooBonjour fidèles lecteurs ou curieux de passage,

Comme promis la semaine dernière dans notre article sur « La lecture dans la pratique de la médiation animale#1 » voici la deuxième partie, cette fois sur l’histoire d’une enfant que nous appellerons Nina. Nina est en CE1, elle est en difficulté dans la relation avec les chiens. Quand nous l’avons rencontré l’année dernière elle en avait très peur, au point de se mettre en danger quand elle voyait un chien au loin. Au fil des séances, nous avons mieux compris ensemble, à quoi lui servait cette peur, puis nous avons appris à mieux comprendre les chiens.

Grâce à une collègue j’ai découvert un petit livre adapté aux enfants qui parle des chiens, des chats et de ce dont ils ont besoin pour être bien, comment ils portent leur bébé, ce qu’ils aiment manger.

J’ai proposé à Nina de travailler sur un nouveau plan d’approche avec le chien. Comme vous le voyez sur la photo Gandhi est couché sur la table et écoute avec attention Nina lui parler de ce qu’elle est en train de découvrir sur les chiens. C’est un livre avec des mots parfois difficile pour une petite fille de son âge, mais Nina ne se décourage pas. Gandhi veille ! Nina aura même le droit durant cette séance a une léchouille sur le nez. Elle sera surprise, même un peu apeurée par ce geste spontané, mais quand je mets du sens à cette action de mon chien « je crois qu’il t’encourage à continuer » alors Nina s’apaise et continue sa lecture souriante.

Grace à cette séance, Nina a pu prendre du plaisir à lire (ce qu’elle aime faire même en dehors de l’activité) même en présence de son ancien objet phobique, prendre du plaisir a être avec un chien à la même hauteur qu’elle. Elle a appris du vocabulaire, elle a découvert encore un peu plus ce qu’était le monde du chien et surtout elle s’est amusée sans même se rendre compte qu’elle travaillait surtout sur elle même pour mieux grandir. J’ai pu mesurer le plaisir qu’elle a pris dans cette séance sur la lecture assistée par l’animal, quand à la fin de la séance, elle s’est exclamée en disant « c’est déjà fini ? ohh je peux faire encore un exercice avec Gandhi !« .

J’espère que ces deux articles vous auront donné des idées pour vos futures séances de médiation animale
, ou simplement inspiré, permis de mieux comprendre notre travail d’intervenant en médiation animale.

Aurélie Vinceneux pour Coeur d’Artichien

 

Share Button

La lecture dans la pratique de la médiation animale #1

Share Button

lecture assistée par l'animalBonjour chers lecteurs,

Depuis maintenant 8 ans que nous proposons nos services de médiation par l’animal aux institutions du médico-social et aux familles en Loire Atlantique, je constate dans ma pratique que certains sujets sont toujours aussi passionnants à travailler que ce soit avec des personnes âgées, enfants, ados avec ou sans handicaps.

Parmi ces thèmes, je retrouve la lecture. Le thème m’a tellement passionné que j’ai décidé d’écrire cette article en deux articles.

Lire : ça sert à quoi ? 

La lecture permet un tas de chose essentielle à l’épanouissement d’un individu :

  • lire c’est avant tout et surtout prendre du plaisir
  • lire, c’est se cultiver (peu importe son âge, ou son handicap)
  • lire, c’est permettre à son cerveau de s’évader et se détendre
  • lire, c’est développer son imagination
  • lire, c’est pouvoir faire des études
  • lire, c’est travailler son autonomie et donc sa liberté 
  • lire, c’est pouvoir se former une opinion
  • lire, c’est travailler sa concentration
  • lire, c’est pouvoir voter, penser, prendre une décision
  • lire, avec la complicité de l’animal, c’est se sentir sécurisé 
  • lire, avec la complicité de l’animal, c’est s’autoriser à « rater » sans être jugé
  • lire, avec la complicité de l’animal c’est se sentir utile et donc être valoriser
  • lire, avec la complicité de l’animal c’est continuer à stimuler ses capacités cognitives

Lire vous l’aurez compris est important et amène à travailler sur de nombreux sujet et besoins de l’être humain.

Les bienfaits de la lecture dans la pratique de la médiation par l’animal auprès de Mme A

Dans la première partie de cet article, je vais partager avec vous le cas d’une personne âgée avec qui les intervenantes de Coeur d’Artichien et moi travaillons depuis plusieurs années maintenant : Mme A.

Je vois Mme A à son domicile chaque semaine. Mme A est atteinte de démence sans maladie neurodégénérative identifiée. Les séances ont été mises en place pour travailler sur l’ancrage à la réalité et la notion de plaisir en lui permettant de profiter pleinement de la présence d’un chien car son chien lui manque. Elle a eu des chiens tout au long de sa vie. L’ancrage affectif est déjà bien installé. Le terrain est particulièrement propice pour notre intervention.

Au fil des séances, j’ai appris à connaitre Mme A, ses passions, son histoire de vie, ses moments douloureux aussi, mais depuis plusieurs mois Mme A diminue. On la sent moins avec nous et plus souvent dans un autre monde, avec des discours parfois très incohérent.

De part la relation de confiance installée sur plusieurs années, je peux utiliser les leviers affectifs positifs en leur reparlant de ce qu’elle aime et ce qui l’a fait « vibrer », lui donne envie de continuer à avancer, de vivre pleinement la fin de sa vie ou parfois le lacher prise avec la question soujacente de la séparation. 

Pour Mme A ses pulsions de vie se situent dans le plaisir d’apprendre et de lire, les souvenirs de son mari et bien entendu la gente canine qui lui procure plaisir et douceur.

Durant une séance, je lui ai amené un livre sur les enfants et les animaux, pour évoquer avec elle cette relation toute particulière que les enfants ont l’art de créer avec les animaux avec toute leur naïveté et leur authenticité.

Un moment fort c’est alors produit, elle m’a demandé si elle pouvait lire le contenu du livre à Gandhi. Voilà de la part d’une personne souvent démente, une demande fort cohérente et emplie de sens ! 

C’est ainsi qu’ont démarré les séances de lecture assistée par l’animal, les bienfaits sur Mme A ont été rapides et sont toujours d’actualité.

  • Mme A est valorisée, ravie, elle apprend de nouvelles choses en lisant (c’est un livre pour adulte)
  • Elle est bien installée dans l’ici et maintenant
  • Elle profite pleinement de l’instant présent
  • Elle pose des questions et s’interroge quand elle ne comprend pas une phrase ou un mot
  • Elle travaille sa capacité attentionnelle dans le plaisir
  • Elle travaille son élocution : elle fait de gros efforts pour que Gandhi et moi comprenions bien ce qu’elle dit
  • Nous stimulons nombreuses de ses capacités cognitives 
  • Gandhi (mon chien) installé contre Mme A, quant à lui a une conscience professionnelle bien ancrée car il regarde Mme A comme s’il comprenait chaque mots de ce qu’elle lui lit…quoi que après tout que savons nous de ce que comprenne nos chiens ?

Voilà, c’est ce genre de moment qui me font vibrer même après 8 ans d’intervention, comme le disait Daphné sur notre page Facebook – que je vous invite à liker pour suivre nos aventures quotidiennes d’intervenante en médiation animale (IMA) –  Le moment où  l’IMA, l’animal médiateur, la famille et le bénéficiaire prennent tous les 3 autant de plaisir à être ensemble.

J’espère que cet article vous aura inspiré.

Je vous dis à la semaine prochaine, pour découvrir la suite de cet article, je vous parlerais cette fois, de la lecture assistée par l’animal mais avec le cas d’une enfant. A très bientot !

Aurélie Vinceneux pour Coeur d’Artichien

 

Share Button

Coeur d’Artichien recrute un/une Intervenante en Médiation Animale en Loire Atlantique

jeudi, 13 avril 2017, 18:20 | Catégorie : L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale, Offres d'emploi

Share Button

offre d'emploi coeur d'artichienCœur d’Artichien recrute en Loire Atlantique

un(e) intervenant(e) en médiation animale 

Profil

Auto-entrepreneur ou activité libérale dans le domaine du médico-social

Mission

Effectuer des séances de médiation animale auprès de publics variés pour l’association Cœur d’Artichien. Rédiger un compte rendu écrit après chaque séance.

Le prestataire effectuera des séances de médiation animale pour lequel il sera missionné par l’association. Nombre d’heures variable. Le prestataire démarrera sur un temps partiel qui évoluera en fonction des demandes des institutions vers un mi-temps ou plus.

Compétences

Formation dans le domaine médico-social : Psychomotricienne, éducateur, Ergothérapeute, psychologue … (diplôme souhaité). Expérience institutionnelle souhaitée.
Connaissances animalières.
Formation en médiation animale (appréciée).

Maîtrise en informatique : saisies de données sur traitement de texte et tableur .

Qualités relationnelles : être à l’aise avec les humains en difficultés de manière générale et plus particulièrement les personnes porteuses de handicaps, personnes âgées, publics de la protection de l’enfance, handicaps socials etc.
Capacités organisationnelles avec esprit d’analyse et de synthèse.
Capacités à travailler dans un environnement pluridisciplinaire : esprit d’équipe et de communication.
Adaptabilité et créativité.

Autres critères 

Habiter sur Nantes ou ses environs.
Etre mobile : permis B et véhicule personnel obligatoire
Posséder ou accepter d’adopter des animaux dont au minimum un chien et deux rongeurs de la même espèce aptes à la pratique de la médiation animale.

Conditions de travail et rémunération     

Déplacements en institutions médico-sociales ou au domicile des bénéficiaires
Rémunération à la prestation, indemnisation des déplacements.

Pour répondre à l’offre

Envoyer CV et lettre de motivation sur cazoo44@gmail.com

Pour plus d’informations : 06 30 08 06 47

Share Button