Colloque sur la médiation animale Licorne et Phénix : 3 décembre 2016

jeudi, 19 mai 2016, 18:55 | Catégorie : La médiation Animale, Licorne et Phénix

Share Button

Bonjour à tous,

L’association Licorne et Phénix est en train de préparer comme chaque année son prochain colloque, vous découvrirez dans l’image ci-dessous, toutes les informations nécessaires (date, lieu, thème).

Si vous souhaitez plus d’information sur cette association qui souhaite fédérer les intervenants en médiation animale et les zoothérapeutes de france, venez découvrir ici leur site internet : http://www.licorne-et-phenix.org/

Licorne et Phénix 2016

 

 

Share Button

Un projet de médiation animale : tous gagnants !

Share Button

Bonjour à tous,

Cet hiver j’ai reçu un mail d’un groupe d’étudiante qui souhaitait rencontrer quelqu’un de l’association pour un travail dans le cadre de leur étude. Nous recevons ce genre de mails jusqu’à 10 fois par jour selon les périodes de l’année, comme vous l’imaginez on ne peut pas répondre favorablement à tous, mais parfois quand j’ai un petit creux dans mon travail ou que le projet m’attire, je m’organise pour accompagner ces jeunes. Je n’oublie pas qu’il n’y a pas si longtemps, j’ai moi aussi était étudiante et que j’ai cherché des stages.

C’est ce qui s’est passé avec ce groupe d’étudiantes en BTS SP3S. J’ai trouvé intéréssant leur démarche, car tout le monde étaient gagnant. Leur mission était basée sur le thème de la solidarité, elles devaient choisir un projet, elles ont choisit la médiation animale. Ensuite elle devait trouver un professionnel qui puisse faire cette prestation, trouver le financement pour payer le professionnel qui allait réaliser cette prestation et trouver l’EHPAD qui voudrait bien accueillir cette séance de médiation animale. Le financeur a accepté leur demande en échange de quelques articles de presse.

Elles ont réussies ce challenge !!  😀

Les étudiantes ont fait des heureux 

  • Le groupe de personnes âgées qui a profité pleinement de la présence de nos animaux
  • l’animatrice car elle a pu bénéficier d’une séance de médiation animale gratuite
  • Daphné, l’intervenante en médiation animale qui a été payé pour son temps de travail et les frais de déplacement engagés comme à chaque fois qu’elle intervient avec ses poilus.
  • Coeur d’Artichien qui a été rémunérée pour sa prestation, et pouvoir aider des étudiantes
  • Moi, satisfaite d’avoir pu accompagner dans cette expérience professionnelle ces étudiantes et d’avoir deux nouveaux articles qui parlent de l’asso dans la presse écrite.
  • les étudiantes elles mêmes qui ont pu faire cette expérience professionnelle de A à Z ! Bravo ! Vous avez fait un sacré travail ! Ce n’était pas simple et vous êtes allées au bout !
  • les journalistes qui ont écrits les articles pour leur presse ? leur professeur ? et peut être d’autres personnes que j’ai oublié…

Voilà le genre de projet étudiant que j’aimerai accompagner plus souvent, où tout le monde est gagnant.

A bientôt,

Aurélie Vinceneux

Rendez vous sur notre page Facebook pour suivre nos actualités et n’oubliez pas de cliquer sur « j’aime » 😉  https://www.facebook.com/coeurdartichien/

Ci-dessous les articles de presse

coeur d'artichien mediaiton animale 44

etudiante_coeurdartichien_mediation_animale

 

Share Button

Harmonie Animale recrute un(e) intervenant(e) en médiation animale

mercredi, 4 mai 2016, 17:28 | Catégorie : La médiation Animale, Offres d'emploi

Share Button

Bonjour à tous,

Il y a deux ans on avait créé sur ce site une catégorie « offre d’emploi en médiation animale« . L’idée c’est de pouvoir faire circuler les offres d’emplois des collègues qui cherchent à agrandir leur équipe et recruter de nouveaux intervenants en médiation animale en france.

Cette fois-ci c’est notre partenaire : Harmonie Animale qui recrute une personne pour intervenir sur Paris et la petite couronne. Toutes les informations nécessaires sont dans l’annonce ci-dessous.

A bientôt pour de nouvelles aventures,

Aurélie Vinceneux

offre d'emploi médiation animale

Share Button

Coeur d’Artichien fait la girafe

jeudi, 21 avril 2016, 18:45 | Catégorie : L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale, Trucs et Astruces

Share Button

apprentie girafe

Chers lecteurs,

Pour ceux qui font partie du Groupe Coeur d’Artichien sur facebook depuis le mois de juin 2015, se souviennent peut être de cet article où je symbolisais la notion de formation par l’animal girafe et son grand cou pour prendre de la hauteur, changer de point de vue pour pouvoir voir les choses différemment. Vous retrouverez l’article ici : La formation, une histoire de girafe ?

Suite à cet article des personnes m’ont fait remarquer qu’il existait un courant qui utilisait également la girafe comme symbole : la CNV, la communication non violente. Je suis donc aller voir et j’ai découvert, une page facebook nommée « apprentie girafe »et un site web riche d’information sur la notion de relation d’aide, et de communication. Je trouve que ses illustrations sont très bien faites, et accessible à tous, petits et grands.

Depuis cette découverte j’intègre régulièrement dans mes séances de médiation animale ce que j’apprends sur cette méthode. Voilà le partage d’un outil pour enrichir notre travail en médiation animale et toutes les professions avec l’humain en général.

Voici un exemple trouver sur la page apprentie girafe  qui peut servir aux personnes qui font de la relation d’aide. On a jamais besoin de s’occuper des autres par hasard…

Bonne lecture à vous, Aurélie Vinceneux.

Oser dire NON en Communication Non Violente

Parfois je dis OUI, mais il y a quelque chose à l’intérieur de moi qui n’est pas à l’aise avec ce OUI . Parfois j’ai dit NON, mais j’avais aussi quand même bien envie d’accepter. Il y a des fois, où, quand tu me demandes de sortir, j’ai envie d’aller avec toi mais aussi envie de rester tranquille à la maison. Parfois, j’ai envie de partir à l’aventure et de tout lâcher mais j’aime aussi mon petit confort. Et puis des fois, j’ai envie de participer à ce collectif, mais j’ai aussi peur que la vie en commun me pèse. Je me juge d’être indécise et quand je décide de dire OUI à une stratégie et NON à l’autre, la part de moi qui n’a pas été reconnue dans son besoin me hurle tout un tas de « tu aurais dû » tu n’aurais pas dû » dessus.

Pourtant, quand je prends le temps d’écouter quels sont les besoins derrière ces stratégies opposées, mes deux parts enfin accueillies peuvent coexister sans problème. OUI, j’ai besoin de prendre soin de moi ET de prendre soin de notre relation. J’ai envie de liberté ET de sécurité. J’ai besoin d’appartenance ET d’intégrité. Alors, depuis l’espace de mes besoins reconnus je peux me relier aux tiens. Ainsi, je peux dire NON à ta demande tout en disant OUI à ton besoin. Je peux partager avec toi lequel de mes besoins n’est pas confortable avec ta demande tout en te montrant que je reconnais aussi tes besoins. Et en lien avec mes besoins ET tes besoins nous pouvons chercher ensuite une stratégie qui nous convienne à tout les deux.

Voici deux vidéos qui sont pour moi un éclairage précieux :

« CNV Savoir dire non » par Eliane Régis

https://www.youtube.com/watch?v=NsL4bqApNuo

« Dire « non » à une demande de façon non-violente » par Isabelle Padovani

https://www.youtube.com/watch?v=UffnbNzy-Ho

Vous pouvez découvrir le blog ici : http://cnv-apprentiegirafe.blogspot.fr/

 

Share Button

Festival T’CAP 2016

vendredi, 15 avril 2016, 16:29 | Catégorie : L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale, On parle de nous !

Share Button

coeur d'artichien festival tcap 2016RappelPour nous retrouver sur Facebook et avoir les articles publiés sur notre site, sur votre fil d’actualité il vous suffit d’aimer notre page facebook : https://www.facebook.com/coeurdartichien/

Le 30 Avril, l’association Coeur d’Artichien participera au festival T’CAP. Vous pouvez venir  rencontrer  les intervenantes en médiation animale de l’association sur le stand qui lui est consacré de 13h à 18h sous les nefs de l’éléphant à Nantes.  Le festival est une mine de surprises adaptées à tous handicaps. L’accès à l’ensemble du festival et aux animation est entièrement gratuit ! Rien à perdre, juste s’enrichir mutuellement.

T’CAP ! c’est quoi en fait ?

T’CAP ! est un collectif d’acteurs, associations, de collectivités dans les domaines du sport, de l’éducation populaire, du tourisme et du médicosocial, qui favorise la réflexion, l’échange d’expériences et de pratiques entre les acteurs œuvrant pour la mixité

Il assure également une mission de veille, d’information et d’orientation.

Ces acteurs, au nombre de 160, sont à la fois des associations, des fédérations et des collectivités publiques. Faire partie du collectif T’CAP ! c’est agir en favorisant la solidarité, la citoyenneté dans une logique d’accès pour tous au droit commun, notamment par le changement de regard porté sur le handicap.

Pourquoi T’CAP ! organise tous les deux ans un festival « pas comme les autres » ?

L’objectif principal de ce festival est de faire découvrir la richesse de nos différences car, handicaps ou pas, nous avons tous quelque chose à faire partager.

Mais il s’agit également de :

  • D’informer les familles des diverses solutions possibles pour trouver des solutions de proximité. Car pratiquer un sport, faire de la musique, s’engager dans une association, c’est un élément de lien social particulièrement important pour les personnes en situation de handicap.
  • De Consolider la dynamique de réseau des différents acteurs, qu’ils soient associatifs, institutionnels ; c’est par leur complémentarité que ce projet s’enrichit. L’interconnaissance des acteurs permet l’émergence de projets entre structures.
  • De Sensibiliser le grand public, les élus et tous les acteurs associatifs, pour permettre de faire un choix et de prendre ou non un engagement afin de développer l’accès à la vie sociale pour tous, handicaps ou pas !
  • D’essaimer l’idée d’un festival accueillant pour tous, handicap ou pas par notre démarche globale d’accessibilité nous souhaitons sensibiliser les organisateurs d’événements festifs sur l’importance d’être accueillants

www.tcap-loisirs.info

coeur d'artichien festival tcap 2016 programme

Share Button

Les français sont convaincus par la médiation animale

jeudi, 7 avril 2016, 15:53 | Catégorie : Chien médiateur, L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale

Share Button

mediation animale

Pour nous retrouver sur facebook et avoir les articles publiés sur notre site, sur votre fil d’actualité il vous suffit d’aimer notre page facebook : https://www.facebook.com/coeurdartichien/

Bonjour chers lecteurs,

Aujourd’hui on vous partage une bonne nouvelle, que nous avons trouvé sur la newsletter de la Fondation Adrienne et Pierre Sommer

On peut y lire que les français sont convaincus par la médiation animale.

Si l’on peut constater aujourd’hui de nombreuses lignes de fractures dans l’opinion publique, ce n’est certainement pas lorsqu’il s’agit de s’exprimer sur les animaux de compagnie. Non seulement nos concitoyens les adorent au quotidien, mais ils sont convaincus de leurs bienfaits lorsqu’il s’agit de réconforter des personnes en difficulté.

L’enquête qu’a menée l’institut Opinion Way (*) pour le compte du site dogfidelity (une sorte de Facebook dédié aux amis des chiens) signale un quasi consensus puisque 83% des sondés se disent convaincus qu’un animal peut aider à la prise en charge d’un malade ou d’un handicapé (93% lorsqu’il s’agit de propriétaires de chiens ou de chats).

Si le concept de « médiation animale » n’est pas forcément encore bien intégré et fausse donc quelque peu le sens de certaines des réponses apportées dans le cadre de l’enquête, « la compagnie des bêtes » est très clairement plébiscitée dans les maisons de retraite (90% d’avis favorables), voire dans les hôpitaux (62%).

La médiation animale, thème de réconciliation nationale…?

(*) Sondage réalisé selon la méthode des quotas les 20 et 21 janvier 2016 sur un échantillon de 1029 personnes âgées de 18 ans et plus.

http://fr.slideshare.net/contactOpinionWay/opinionway-pour-dogfidelity-assuropoil-les-franais-et-la-zoothrapie-janvier-2016

Pour nous retrouver sur facebook c’est par ici  :  https://www.facebook.com/coeurdartichien/

Share Button

Le travail chez nos animaux médiateurs

Share Button

Pour nous retrouver sur Facebook et avoir les articles publiés sur notre site, sur votre fil d’actualité il vous suffit d’aimer notre page facebook : https://www.facebook.com/coeurdartichien/

Bonjour à tous,

Pour faire le parallèle avec la Newsletter de Coeur d’Artichien, la CAZOO News, j’avais envie de reprendre l’article qu’Aurore Chartier (éthologue et intervenante en médiation animale) avait partagé avec vous sur notre site internet en 2013, sur la notion de travail de nos animaux médiateurs.

Vous ne vous êtes jamais demandé si vos animaux médiateurs avaient conscience de travailler ? Finalement, est ce que Cookie, Choco, Paillette (cochons d’indes de l’association que vous découvrez ou redécouvrez sur les photos ci dessous), ou pamplemousse et Bambou (les lapins de l’association cf photos) savent qu’ils apportent du bien être aux bénéficiaires avec qui on travaille au quotidien ou est ce qu’ils considèrent cela comme une pause casse-croûte-carotte-endive ?

Je vous laisse le plaisir de découvrir ou redécouvrir l’article

La notion de travail est-elle adaptée à l’animal médiateur ?

Photos de Bailly Dominique, Copyright

cochon d'inde mediateur

Myrtille en plein travail !

Lapins coeur d'artichien mediation animale

Bambou et Pamplemousse

cochon d'inde coeur d'artichien

Cookie et Choco, les gourmands

Share Button

Différence groupe et page facebook

jeudi, 24 mars 2016, 15:11 | Catégorie : L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale

Share Button

facebook coeur d'artichien mediation animaleBonjour,

Depuis plusieurs années déjà un groupe d’échange Coeur d’Artichien avait été crée sur facebook. Vous pouvez demander à l’intégrer ici: https://www.facebook.com/groups/coeurdartichien/

Puis en 2015, il a été créé une Page Facebook Coeur d’Artichien que vous pouvez aimer et partager sans modération  sur ce lien https://www.facebook.com/coeurdartichien/

Beaucoup se pose la question de la différence entre ces deux outils de communication Coeur d’Artichien. Voici donc un petit article sur ce que nous apprend facebook sur la différence entre les pages et groupes de ce réseau social.

Pour nous, le Groupe Coeur d’Artichien est un espace où chaque jour les intervenantes de l’association partagent un moment de leur pratique professionnelle, la page est là pour diffuser, partager au plus grand nombre les articles que nous diffusons chaque semaine sur notre site internet et les moments forts de la vie associative. Venez nous rejoindre. Au plaisir d’échanger. Aurélie Vinceneux

En quoi les pages diffèrent-elles des groupes ? 

Les Pages permettent aux organisations, entreprises, célébrités et marques véritables de communiquer largement avec les personnes par lesquelles elles sont appréciées. Les Pages ne peuvent être créées et gérées que par des représentants officiels.

Les groupes permettent aux gens de communiquer sur des centres d’intérêt communs. Tout le monde peut créer des groupes.

Les autres différences sont notamment

  • Les Pages
    – Confidentialité : les informations et publications sur les Pages sont publiques et généralement visibles par tous les utilisateurs de Facebook.
    – Audience : tout le monde peut aimer une Page afin d’y être connecté et de recevoir des mises à jour dans son fil d’actualité. Il n’y a aucune limite au nombre de personnes qui peuvent aimer une Page.
    – Communication : les personnes qui aident à gérer une Page peuvent effectuer des publications sur la Page. Les publications d’une Page peuvent apparaître dans le fil d’actualité des personnes qui aiment la Page. Les propriétaires de Page peuvent également créer des applications personnalisées pour leur Page et consulter les statistiques de la Page pour suivre son évolution et son activité.
  • Les Groupes 

 – Confidentialité : outre le paramètre Public, d’autres paramètres de confidentialité sont disponibles pour les groupes. Dans un groupe fermé ou secret, les publications ne sont visibles que par les membres du groupe.
– Audience : Vous pouvez modifier les paramètres de confidentialité du groupe de façon à ce que les membres soient approuvés ou ajoutés par les administrateurs. Lorsqu’un groupe atteint une taille donnée, certaines fonctionnalités sont limitées. Les groupes les plus utiles sont généralement ceux que vous créez avec un petit nombre de personnes que vous connaissez.
– Communication : les membres d’un groupe reçoivent par défaut une notification dès qu’un autre membre publie dans ce groupe. Les membres d’un groupe peuvent participer à des discussions, importer des photos vers des albums partagés, travailler en collaboration sur les documents du groupe et inviter les membres avec qui ils sont amis aux événements du groupe.

Share Button

Le bonheur

jeudi, 17 mars 2016, 16:36 | Catégorie : L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale

Share Button

bonheur mediation animale

Bonjour à tous, 

Lorsque l’on échange sur notre travail d’intervenant(e) en médiation animale avec des personnes qui ne connaissent pas, avec les familles, ou les porteurs de projet, souvent j’ai entendu « vous apportez de la vie, du bonheur aux gens avec vos animaux ». Mais en fait c’est quoi le bonheur ? Vaste sujet me direz vous ? Il peut être fait de milles petites choses simples, de partage avec nos animaux, nos amis, notre famille, la nature, ou bien d’autres choses. Je vous propose de partager avec vous aujourd’hui le texte d’un moine tibétain, un brin philosophique. Belle lecture à vous. Aurélie Vinceneux. 

LE BONHEUR

Le bonheur ne se trouve pas
avec beaucoup d’effort et de volonté
mais réside là, tout près,
dans la détente et l’abandon.
Ne t’inquiète pas, il n’y a rien à faire.
Tout ce qui s’élève dans l’esprit
n’a aucune importance
parce qu’il n’a aucune réalité.
Ne t’y attache pas.
Ne te juge pas.
Laisse le jeu se faire tout seul,
s’elever et retomber, sans rien changer,
et tout s’évanouit et recommence à nouveau, sans cesse.
Seule cette recherche du bonheur nous empeche de le voir.
C’est comme un arc-en-ciel
qu’on poursuit, sans jamais le rattraper
Parce qu’il n’existe pas, qu’il a toujours été là
et t’accompagne à chaque instant.
Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises,
elles sont comme des arcs-en-ciel.
A vouloir l’insaisissable, on s’épuise en vain.
Dès lors qu’on relache cette saisie,
l’espace est là, ouvert, hospitalier et confortable.
Alors profites-en. Tout est à toi, déja. Ne cherches plus.
Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l’éléphant
qui est tranquillement à la maison.
Rien à faire
Rien à forcer
Rien à vouloir,
Et tout s’accomplit spontanément…

Lama Guendune

Photo de Khaléo - droit d'auteur ©

Photo de Kalhéo –  droit d’auteur  

Share Button

L’EMDR pour les animaux

jeudi, 10 mars 2016, 23:22 | Catégorie : Non classé

Share Button

emdr animalBonjour à tous,

Vous connaissez l’EMDR ? C’est une technique pour travailler avec des personnes ayant été victime d’un traumatisme, les aider à dépasser ce traumatisme. Et bien j’ai appris récemment que cette thérapie pouvez s’appliquer aux animaux. Pour en savoir plus …

Voici un article trouvé sur le site de l’EMANASSO.

Pour suivre nos actualités sur Facebook aimer notre page Coeur d’Artichien : https://www.facebook.com/coeurdartichien/

L’ EMDR pour les animaux

Qu’est ce que l’EMDR ?

Ce fut une découverte en 1987, par Francine Shapiro, tout d’abord auprès des humains, sur les possibilités de « guérison psycho-émotionnelle » de l’individu, par les mouvements oculaires.

Cette approche est maintenant bien connue du grand public grâce à de nombreux ouvrages (cf. Bibliographie) et reconnue scientifiquement dans les pathologies suivantes :

– dépression

– phobies (sociales, alimentaires, de lieu, d’objets…)

– troubles de l’anxiété

– attaques de paniques

– perte de l’estime de soi…

Cette approche est également reconnue par les grandes instances nationales et mondiales comme l’HAS ( Haute autorité de la santé), l’INSERM et l’OMS.

L’EMDR animal 

C’est en 2010 que Fabienne Lannes-Gilibert, Psychothérapeute et Superviseur EMDR certifiée Europe, s’est penchée sur l’idée d’adapter cette approche aux mammifères.

Elle a conceptualisé des protocoles spécifiques permettant d’alléger les perturbations émotionnelles et donc, les comportements gênants qui s’en suivent comme :

– les réactions d’évitement

– les réactions d’agressivité

– les TOCS

– les phobies

Depuis 2013, cette approche auprès des animaux est validée par les chercheurs CNRS.

Désactiver l’émotion perturbante


Lors d’un traumatisme physique ou émotionnel, toutes les informations perçues sont gelées dans le cerveau, de façon dysfonctionnelle, perturbant ainsi la perception des situations présentes.

La situation présente n’est alors plus vécue pour elle-même, mais au travers de ces perceptions prisonnières du trauma.

S’en suit alors un phénomène de généralisation : quand un seul élément contenu dans la situation traumatique se présente à nouveau, c’est toute la situation passée qui est alors réactivée, générant en même temps toutes les émotions négatives et douloureuses associées.

Par le protocole EMDR animal, il se produit de façon naturelle, un retraitement des informations et ce, de façon naturelle, par le Traitement Adaptatif de l’Information, le TAI.

Ce retraitement des informations agit directement sur le cerveau émotionnel, permettant aux informations gelées par la situations traumatique, d’être retraitées de façon fonctionnelle,adaptative et positive.

Il se produit ainsi une désactivation de la charge émotionnelle négative et ainsi, le présent est vécu simplement pour ce qu’il est, sans peur, ni réaction de fuite ni d’évitement.

Les déclencheurs du quotidien 

Les images, les sons, les sensations, les odeurs et les émotions liés à l’événement douloureux sont stockés dans le cerveau, prêts à se réactiver au moindre rappel . Il peut suffir d’un son, de la vue d’un objet, d’une odeur et

c’est tout le traumatisme qui est revécu et ressenti dans le corps.

L’EMDR va permettre à ces informations douloureuses d’être retraitées vers un réseau mnésique fonctionnel et de façon adaptée aux situations nouvelles du présent.

Cette capacité innée d’alléger la charge émotionnelle des souvenirs douloureux est présente chez tous les mammifères.

Validation

La thérapie EMDR est reconnue par :

– l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis juillet 2012

– l’American Psychiatric Association (2004)

– l’ HAS (Haute Autorité de la Santé)

Pour en savoir plus : le blog Sandra et le chien propose également un article à ce sujet que je vous invite à lire.

EMDR animal

EMDR animal

Share Button