Retraite d’un chien médiateur ? Mamie Betty est parmi nous !

Share Button
Photo de Florence Kalhéo

Photo de Florence Kalhéo

Mamie Betty est parmi nous ! Est oui notre doyenne des Coeur d’Artichiens a fêté son 9ème printemps. Bon anniversaire ma belle !

Sur le terrain on me demande souvent à quel âge nos chiens prennent leur retraite ?

Du fait de l’âge de Betty, les questions autour de sa retraite commence à pointer le bout de son nez. Je me suis dis que nous devions être plusieurs à être dans ce genre de questionnement avec nos chiens médiateurs, je trouvais intéressant de partager cette réflexion avec vous.

En 2015, Betty a commencé à montrer son ennui de travailler, elle n’avait plus d’en train à sauter dans la voiture quand nous partions au travail dans les EHPAD et dans les structures qui accueillent des personnes polyhandicapées. Une fois sur place, elle n’en faisait qu’à sa tête, la bourrique !! Une manière pour elle d’exprimer sa lassitude. J’avais alors fait le choix d’arrêter son activité professionnelle. Elle a beaucoup appréciée cette pause puis au bout de 3 ou 4 mois, Madame Betty « tirait la tronche » quand elle voyait mes autres animaux partir travailler et elle rester à la maison. Mince alors ! Moi qui pensait lui faire vivre une belle retraite, voilà que Betty décidait que finalement reprendre le chemin du travail, c’était pas si désagréable que ça.

Après une longue réflexion, je ne l’ai amené que dans les établissements qu’elle aimait particulièrement mais en lui aménageant une pré-retraite adaptée à sa fatigabilité. C’est à dire, en diminuant fortement son temps de travail. Et bien depuis, devinez quoi, notre doyenne exprime une joie intense à chaque fois qu’elle arrive sur le parking de la prison de Nantes, en Psychiatrie adulte ou avec une adolescente de la protection de l’enfance. Les autres bénéficiaires elle ne veut pas entendre parler, nada ! Quel caractère cette belle Betty !

C’est donc ainsi que je lui ai aménagé une pré retraite, avec seulement des publics qu’elle aime et une fréquence de travail allégée.

La complicité avec nos chiens de travail est primordiale du début à la fin de leur vie. J’ai appris grâce à cet épisode de « gréve » de Betty qu’elle saura me faire comprendre quand le moment sera venu de rester se reposer à la maison, et vivre une retraite paisible. Il n’y a donc pas d’âge de retraite pré-défini pour nos toutous, eux seuls peuvent décider, et à nous leur humain de les écouter et les respecter.

Aurélie Vinceneux, IMA

Share Button

Laisser un commentaire