Des robots dans la pratique de la médiation animale ?

vendredi, 15 novembre 2013, 19:20 | Catégorie : La médiation Animale, Licorne et Phénix

Share Button

Bonjour chers lecteurs,

Aujourd’hui nous allons parler robot. Lors des Automnales Licorne et Phénix, j’ai rencontré deux chercheurs qui ont un projet original, qui sort des sentiers battus, et qui ouvre un débat sur la question des robots dans la pratique de la médiation animale. Elles vous présentent leur projet ci-dessous. Si vous avez envie de réagir, vous pouvez le faire en laissant un commentaire en bas de cet article. Bon weekend et à bientôt pour de nouvelles aventures. Aurélie Vinceneux.

D’une part, il existe la médiation animale dont les apports sont incontestables sur le bien-être des personnes. D’autre part, le développement d’outil informatique pour assister l’homme dans le but de lui apporter du bien-être est en pleine expansion (par exemple des outils de stimulation cognitive). Les études mettant en avant une médiation homme-animal-technologie semblent inexistantes alors que les besoins se font ressentir.

La médiation technologique semble intéressante à différents points de vue :

  • Un des principaux atouts est l’usage d’objets électroniques (ordinateur, robot, personnage virtuel, …) lorsque l’animal est fatigué ou ne souhaite pas travailler.
  • Si la médiation technologique apporte du bien-être, les outils informatiques peuvent également être utilisés en complément des séances de médiation afin que la personne puisse faire de la médiation lorsqu’elle le désire.
  • La médiation technologique peut être effectuée dans des lieux qui n’autorisent pas la présence d’animaux pour des raisons d’hygiènes ou avec des personnes allergiques aux animaux. Cela pourrait permettre aux institutions d’élargir l’accès à la médiation.
  • Dans d’autres cas, les animaux ne peuvent pas être utilisés parce que le personnel n’est pas formé, comme cela peut être le cas dans des maisons de retraite où faire appel à un intervenant extérieur n’est pas toujours pas possible. Si ce projet permet d’obtenir des outils de médiation technologique autonome, cela pourrait être une avancée dans le domaine.

La médiation technologique pourrait alors devenir un outil supplémentaire que les intervenants en médiation animale utiliseraient en dehors de leur séance. Pour la personne, cela signifie qu’elle pourrait faire des séances de médiation plus souvent, sans frais supplémentaire.

La question qui se pose alors est de savoir s’il est possible de s’inspirer de la médiation animale pour créer un dispositif numérique qui pourrait être utilisé seul chez soi entre deux séances de médiation animale.

Pour toutes ces raisons, nous déposons le projet ANR MediAniTech : « Vers la médiation animale et technologique ». L’objectif est de créer une complémentarité entre l’animal et la machine de façon à permettre un accès plus large de la médiation. Ce projet permettrait de cumuler les avantages de la médiation animale et de la médiation technologique. Et il permettrait aussi de proposer la médiation technologique à des personnes n’ayant actuellement pas accès à la médiation animale.

Céline Jost et Brigitte Le Pévédic : chercheurs en Interaction Homme-Machine

Responsable de la communication du projet MediAniTech

 

Share Button

3 Commentaires pour “Des robots dans la pratique de la médiation animale ?”

  1. 1Aurélie Bey

    il y a qq temps,j’ai vu un reportage sur Arte il me semble, où l’on utilisait des phoques en peluche et robotisés qui réagissent qd les personnes les caressaient… ils sont utilisés dans des maisons de retraite, entre 2 séances avec le chien médiateur, très intéressant comme approche!

  2. 2Aurélie Bey

    voici 2 vidéo sur le phoque robotisé: http://www.youtube.com/watch?v=c8DzNP4hzEw
    http://www.youtube.com/watch?v=7koRrrq8qqo
    je n’ai pas retrouvé le reportage en français sur Arte

  3. 3Coeur d'Artichien

    Merci Aurélie pour ces vidéos, ça compléte l’article ci dessus.