Deux nouveaux chiens chez Coeur d’Artichien

jeudi, 9 juillet 2015, 8:10 | Catégorie : Chien médiateur, L'Association Coeur d'Artichien, La médiation Animale

Bonjour à tous,

Nous voilà en début d’été, pour ceux qui sont inscrits à la Newsletter, vous avez du la recevoir dans vos boite aux lettres, pour les autres il n’est pas trop tard, il vous suffit de vous inscrire en haut à droite de cette page. La Newsletter a fait peau neuve, et nous espérons que ce nouveau format vous plaira autant qu’à nous. J’en profite pour remercier Valérie pour la mise en page qui a fait un super boulot ! Aujourd’hui c’est Sophie une de nos intervenantes en médiation animale qui a pris la plume pour vous présenter avec authenticité ses deux Mademoiselles Cavaliers King Charles avec qui elle travaille en Médiation Animale : Haven petite chienne qui a fini sa formation de chien médiateur et Jenna Lee une petite chienne en pleine adolescence en cours de formation. Sophie nous avait présenté également il y a quelques mois « Bambou et Pamplemousse« . Bonne lecture à tous ! Aurélie Vinceneux.  

Le Cavalier King Charles est un bon compromis entre le chat et le chien !

La facétieuse princesse…

Un jour d’été, une très bonne amie fait naître quatre petites boules de poil dans l’affection de sa maisonnée. Une urgence, je viens garder les bébés, que j’ai le privilège de voir grandir… A chaque visite, une petite «  vachette » noire et blanche s’installe d’autorité sur mes genoux. La tache formant un « 2 » sur son dos me fascine. Influencée par ma lecture de la philosophe Arouna Lipschitz, je la vois comme un passeport pour le bonheur. Je la nomme Haven, ce qui signifie, «havre de paix ». C’est une petite chienne très joyeuse, une boîte à malices. Elle est discrète, mais il ne faut pas s’y fier. Stratège, elle est tout en finesse. Pour me dire : « assez de câlins avec Jenna Lee » ! Elle amène son jeu préféré à la petite, qui s’éloigne en caracolant dans un joyeux tintamarre, tandis qu’Haven m’apporte l’oeil faussement sage et pétillant « sa-Mini-Balle-de-Tennis-Adorée ». Un brin indépendante, elle aime courir dans les grands espaces, les parcourant le nez au vent. Ma boule de tendresse préfère de vigoureux frottements aux longues effusions, ce qui crée pour l’observateur, un curieux rituel lors de nos retrouvailles ! Bien sûr elle ronfle en dormant. C’est une « accroch’cœure » à l’instinct maternel développé, ayant une certaine passion pour les visages, qu’elle léchouillerait sans fin si on la laissait faire.

En séance, elle est étonnamment différente, elle recherche les papouilles des bénéficiaires, et se couche volontairement près de ceux qui en expriment un besoin inconscient. Elle est une aide précieuse, car elle détecte avant moi les personnes qui « décrochent ». D’un regard, elle les reconnecte à la réalité, faisant apparaître des mots, des phrases.

… et l’irrésistible petite altesse !

J’aime l’équilibre. 2 ans et demi plus tard, j’estime qu’il est temps pour Haven d’avoir une petite sœur chien. Un bonheur n’arrive jamais seul ! Une jolie frimousse noire et feu de 3 semaines, deux yeux minuscules, très puissants, bien ouverts, et un énorme bâillement ont eu raison de moi. L’éleveuse me laisse choisir le thème des prénoms de la portée. Je suis en formation de médiation animale et sous le charme du dernier livre du penseur Frédéric Lenoir. Il me parait donc essentiel de donner « une héritière » à un grand humaniste. Pour la symbolique, je nomme cette « deuxième fille » : Jenna Lee Gandhi. Elle porte ce nom à merveille, car elle possède un tempérament bien trempé (Lee = lion) et un don pour la communication ! Jenna aime le contact : telle une sultane trônant sur son postérieur, elle attire les mains, les museaux, les naseaux, qui caressent, flairent, bisouillent calmement son petit cou dodu. Sereine ? Pas du tout, c’est un pitre, elle n’en loupe jamais une !  Sa passion du moment : faire tournoyer sa gamelle en métal en jappant de toutes ses forces, c’est une création assez « Rock‘n’Roll » ! Elle s’exprime avec une jolie palette de sons : du léger soupir agonisant (chez le véto), au jappement féroce contre son reflet de la baie vitrée (la nuit). Sportive, elle adore rapporter « son-Dessous-De-Pot-Favori » (un frisbee… pour quoi faire ?). Elle est bien entendu la reine du canapé. Le soir venu, ma petite « arnacoeure » vient se nicher au creux de mon épaule, sa tête contre ma joue pour un énorme câlin. Comme elle est très admirative d’Haven, j’ai commencé à l’initier aux séances de médiation animale et aux différents publics. Par petites touches, elle réalise déjà de belles choses, bien différentes et complémentaires. Je vais lui laisser tout le temps de grandir.

Sophie Montiège

Share Button

Les commentaires sont fermés.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com